Archives mensuelles : octobre 2015

Appel à Contributions Colloque du XXième anniversaire du Symposium de Phénoménologie “Play and Power” – “Jeu et pouvoir” Pérouse, Italie – 4 au 9 juillet 2016

Appel à Contributions Colloque du XXième anniversaire du Symposium de Phénoménologie “Play and Power” – “Jeu et pouvoir” Pérouse, Italie – 4 au 9 juillet 2016 A l’occasion du vingtième anniversaire du Symposium de Phénoménologie, nous invitons des soumissions sur la phénoménologie du jeu eu égard à ses dimensions critiques, esthétiques, culturelles, ontologiques et politiques. Bien que la phénoménologie ait commencé dans et comme une tradition européenne, nous nous proposons de réfléchir au jeu et au pouvoir au-delà désormais de l’Europe et de l’Eurocentrisme. Nous sollicitons des contributions sur les thèmes de jeu et pouvoir à la lumière du pouvoir politique, géographique, légal et symbolique – notamment là où le pouvoir est représenté justement comme un jeu (ludique ou fatalement sérieux), et là aussi où jouer démasque et déstabilise les structures et limites du pouvoir.

Nous nous intéressons particulièrement (mais non exclusivement) aux thématiques suivantes :

  • Jeu et pouvoir dans la philosophie critique et la théorie politique ;
  • Le jeu comme création et destruction ;
  • Jeu et institution : jeux de pouvoir et de contestation
  • Le rôle du jeu dans la construction et la destruction de la communauté ;
  • Les jeux du pouvoir en géopolitique ;
  • Jeu symbolique, pouvoir symbolique ;
  • Jeu et pouvoir dans et au-delà de l’Occident ;
  • Jeu et ethnicité, jeu et couleur (démarcations, hiérarchies, confluences)
  • Jeu et terreur.

Sont bienvenues également toutes discussions sur les difficultés posées à la phénoménologie par les multiples significations du signifiant « le jeu » (le jeu qui forgea des amitiés et des communautés ; le jeu de bonne ou de mauvaise foi ; le jeu comme critique – voire farce ; le jeu et la praxis normatifs).

Nous sollicitons des interventions en français et en anglais, sur des sujets d’urgence actuelle et intégrant les thèmes de jeu et de pouvoir. Nous souhaitons encourager des débats ouverts et francs sur ces thèmes. Nous nous pencherons également sur la pertinence de la phénoménologie à aborder des questions liées à la contestation, à l’agonistique et aux réalités contemporaines dans et au-delà de l’Europe. Enfin, des interventions provenant des disciplines apparentées à la phénoménologie (la sociologie, la psychologie, l’historiographie critique et « critical race theory ») seront aussi considérées.

Veuillez envoyer un résumé de 800 mots au symposium.phenomenology@gmail.com le 1 février 2016 au plus tard. Les avis d’acceptation seront envoyés le 15 mars.

Directeurs : Bettina Bergo (Montréal), Jens Vleminck (Ghent) & Ernst Wolff (Pretoria)

Plus d’info : https://symposiumphaenomenologicum.wordpress.com/program/

Appel de textes Figures de l’Eros PhaenEx (printemps-été 2017)

Eros exprime traditionnellement l’amour dans sa dimension sensuelle et désirante. Il a toujours occupé une place privilégiée dans la pensée occidentale : protagoniste des cosmogonies présocratiques, Eros devient, dans le Phèdre de Platon, le moteur du savoir philosophique, alors que le Banquet décèle son ambiguïté fondamentale : pris entre le divin et l’humain, ce désir d’union avec l’autre participe de la beauté et de la laideur, de l’abondance et du besoin. Eros est situé à la confluence du don et de la possession, de l’ouverture à l’autre et du désir égoïste, du désintérêt intéressé et d’un transport mystique qui se lit à la fois comme clairvoyance et comme aveuglement. Par les gradations de la génialité sensuelle qui avait fasciné Kierkegaard, l’érotisme produit et en même temps dissout des dimensions entières de l’existence, de la socialité, de la compréhension et de la parole humaines.

Ce numéro thématique de la revue PhaenEx souhaite donner une impulsion nouvelle à la réflexion sur cette ambivalence fondamentale, dans une perspective pluridisciplinaire au croisement de la phénoménologie, du poststructuralisme et des sciences sociales (psychologie, sociologie, sexologie, anthropologie, linguistique, etc.).

Directives pour la soumission

La revue accepte les soumissions d’articles en français et en anglais. Tous les articles seront évalués par les pais. Les soumissions doivent être faites directement sur le site Internet de la revue. Veuillez suivre les directives (soumission, conventions typographiques, etc.) qui apparaissent sur le site de la revue.

Date limite d’envoi : 1er octobre 2016

Veuillez adresser vos questions directement aux directrices de ce numéro :

• Élodie Boublil (CNRS-ENS), elo.boublil[a]gmail.com

• Chiara Piazzesi (UQAM), piazzesi.chiara[a]uqam.ca

Appel de textes Numéro non thématique PhaenEx (automne 2016)

PhænEx est une revue bilingue évaluée par les pairs et publiée par la société Théorie et culture existentialistes et phénoménologiques (TCEP). Elle se veut un forum interdisciplinaire pour la recherche sur les thèmes et les problèmes relevant de l’existentialisme et de la phénoménologie au sens large.

PhænEx vous invite à soumettre un texte pour son prochain numéro non thématique. À titre d’exemples, les articles ayant trait à des auteurs tels que Kierkegaard, Nietzsche, Dostoïevski, Kafka, Beckett, Husserl, Heidegger, Jaspers, Levinas, Malraux, Marcel, Buber, Frankl, Sartre, Camus, Merleau-Ponty, Beauvoir, Irigaray, etc. sont les bienvenus. Des soumissions provenant de toutes les disciplines sont acceptées, car PhænEx, comme la société TCEP, encourage l’interdisciplinarité.

Directives pour la soumission

La revue accepte les soumissions d’articles en français et en anglais. Tous les articles seront évalués par les pais. Les soumissions doivent être faites directement sur le site Internet de la revue. Veuillez suivre les directives (soumission, conventions typographiques, etc.) qui apparaissent sur le site de la revue.

En outre, veuillez contacter directement les directeurs des recensions et notes de lecture (Martine Béland et Martin Thibodeau) si vous êtes intéressé à en produire une!

Date limite

Les articles soumis avant le 1er mars 2016 pourront être considérés pour ce numéro.